• Accueil
  • Comité de suivi interfonds des programmes européens – 21 juin 2017
Actualités

Comité de suivi interfonds des programmes européens – 21 juin 2017

Publié le Mercredi 12 juillet 2017
Comité suivi interfonds

 

Le mercredi 21 juin dernier, M. Etienne BLANC, vice- président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Mme Anne RIZAND, chargée de mission Programmes Européens, Formation-Emploi, Massifs et Investissements d’Avenir au SGAR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ont co-présidé le comité de suivi des programmes européens, en présence de Mme Barbara LUECKE, Cheffe de l'Unité Belgique, Luxembourg, France, Pays-Bas à la DG Agriculture et Développement rural, ainsi que d’autres représentants de la Commission européenne.

 

Cette instance de pilotage réunit les partenaires régionaux (Départements, consulaires, services de l’Etat, agglomérations) et la Commission européenne de façon régulière. Cette séance a permis de présenter l'actualité des travaux en cours au sein des autorités de gestion, et de faire un point sur l’état d’avancement de chaque programme 2014-2020 en Auvergne-Rhône-Alpes. Une information sur la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine (SUERA) a également été présentée aux membres du Comité.

 

A cette occasion, la Commission européenne a participé aux réunions techniques qui se déroulaient la veille et a deux visites de projets :

  • Le projet « Etude Pilote CEPPPIA » mené par le CHU de Clermont-Ferrand et le Grand Clermont : ce projet propose une ambition nouvelle en santé, par la mise en œuvre en Auvergne du concept de médecine 4P (Prédictive, Préventive, Personnalisée et Participative). L’objectif est de proposer des programmes de prévention individualisés pour permettre à tous de vivre plus longtemps en gagnant des années de vie active et de bien-être.

 

  • Le projet « CAP IEJ » mené par la Mission Locale de Brioude : l’objectif de cette action est d’optimiser le recours au contrat d’apprentissage pour les NEETS reçus en Mission locale en promouvant l’apprentissage auprès des jeunes.

 

Ce comité a également permis des échanges avec la Commission sur la simplification des procédures et la préparation de la programmation post 2020.