• Accueil
  • Actualités
  • ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2020 DE LA STRATÉGIE DE L’UNION EUROPÉENNE POUR LA RÉGION ALPINE
Actualités

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2020 DE LA STRATÉGIE DE L’UNION EUROPÉENNE POUR LA RÉGION ALPINE

Publié le : Jeudi 17 décembre 2020

Une région alpine solidaire et résiliente face aux crises.

Crédit photo : © Région Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit photo : © Région Auvergne-Rhône-Alpes

L’assemblée générale de la stratégie de l’Union européenne pour la région alpine (SUERA) s’est tenue à l’hôtel de la Région SUD-PACA le jeudi 10 décembre 2020. Organisée par la Présidence française, elle a réuni, sous l’égide de la Commission européenne, représentée par la commissaire européenne en charge de la Cohésion et des réformes, Elisa Ferreira, les Présidents de Régions, le Secrétaire d’État en charge de la ruralité, ainsi que de nombreux élus des 7 pays de la SUERA par visioconférence ou par message vidéo.

Le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a inauguré la journée de travail en insistant sur le besoin de préserver les Alpes dans ce contexte troublé, autant que d’en poursuivre le développement et la modernisation. Dans son message, le Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a mis en exergue la nécessité d’une coordination euro-alpine  et a souligné l’engagement de la Région en matière d’hydrogène. Le Président a proposé la mise en place d’un groupe de travail spécifique dans ce domaine courant 2021, et a rappelé l’ambition de lancer de nombreux projets en matière d’hydrogène dès l’année prochaine pour faire des Alpes les « montagnes de demain ». Les travaux de la SUERA sur l’année 2020, première année de la Présidence française, ont été présentés par le Conseiller régional d’Auvergne-Rhône-Alpes délégué aux vallées de montagne.

L’adoption du « manifeste pour une région alpine durable et résiliente » le 12 juin dernier, et celle du plan d’action contre la Covid-19 présenté aux membres de l’assemblée générale ont été saluées par la commissaire Ferreira qui s’est félicitée de ces aboutissements malgré le contexte sanitaire difficile. Illustration de la solidité de la coopération et de la solidarité euro-alpine face à des catastrophes naturelles, une motion relative à la tempête Alex et à l’appel au Fonds de solidarité de l’Union européenne a par ailleurs été adoptée.

Concernant les perspectives 2021 et la deuxième année de la Présidence française, les élus ont émis le souhait que l’arc euro-alpin demeure un laboratoire d’innovation ettire les leçons de la crise sanitaire pour être à l’avenir à l’avant-garde de la lutte contre les crises, y compris climatiques. en mettant en œuvre dès 2021 un audacieux programme post-Covid-19. Parmi les nombreux chantiers de l’année à venir, ont été mentionnés l’établissement d’un réseau de coopération entre les stations de montagne, la promotion des produits de montagne et des mobilités décarbonées, le lancement effectif d’un Conseil de la jeunesse de la SUERA, ou bien encore, le déploiement d’une structure opérationnelle de soutien à la stratégie macrorégionale alpine. En savoir plus, c’est ici.