• Accueil
  • Actualités
  • COVID-19 : souffler pour se faire dépister ? Une expérimentation cofinancée par l’UE
Actualités

COVID-19 : souffler pour se faire dépister ? Une expérimentation cofinancée par l’UE

Publié le : Jeudi 22 avril 2021

Détecter le Covid-19 en "soufflant dans le ballon", à la manière d'un éthylotest ? Au Palais des Sports de Lyon, une vaste expérimentation est en cours, ouvrant des perspectives pour le retour à la "vraie vie" d'après l'épidémie.

Découvrez le reportage réalisé par RTL info sur ce projet innovant, cofinancé par l’Union européenne !

Etude COVIDAir : dépistage de la Covid-19 par le souffle © Nicola Vigilanti
Etude COVIDAir : dépistage de la Covid-19 par le souffle © Hospices Civils de Lyon, Nicola Vigilanti

Le projet « Covid-air » s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la crise sanitaire liée au Covid-19, et a pour objectif de développer une méthode de diagnostic simple du COVID-19, testée depuis juin dernier à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon. Au-delà de cette pandémie, un nouveau champ pour le dépistage de pathologies respiratoires est en train de voir le jour.

L’outil utilisé est un spectromètre de masse Vocus PTR-TOF de Tofwerk dont la sensibilité et la résolution sont inégalées dans le monde. Cet instrument a pu être acquis grâce au soutien de l’Union européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional (331 401 € de FEDER) et de l’État.

Ces travaux sont pilotés par des scientifiques de l’Institut des agents infectieux des Hospices Civils de Lyon, en collaboration avec des scientifiques de l’Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement de Lyon (IRCELYON, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1) ; l’Institut des sciences analytiques (ISA, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1) et du Centre international de recherche en infectiologie (CIRI – INSERM/CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/ENS de Lyon).

 

Pour en savoir plusCommunique de presse du 30/03/2021