• Accueil
  • Actualités
  • DISCOURS SUR L’ÉTAT DE L’UNION : LES TRANSITIONS NUMÉRIQUE ET VERTE RESTENT AU CŒUR DES PRIORITÉS DE L’EXÉCUTIF EUROPÉEN
Actualités

DISCOURS SUR L’ÉTAT DE L’UNION : LES TRANSITIONS NUMÉRIQUE ET VERTE RESTENT AU CŒUR DES PRIORITÉS DE L’EXÉCUTIF EUROPÉEN

Publié le : Jeudi 16 septembre 2021

La Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, prononçait face aux Députés européens un nouveau discours sur l’état de l’Union.

Ursula von der Leyen - discours
Crédit photo : © European Union, 2021

Le 15 septembre dernier, à l’occasion de cet exercice annuel, Ursula von der Leyen est revenue sur l’action de la Commission européenne lors des derniers mois (voir ici la rétrospective des réalisations 2020-2021), en particulier pour atténuer les impacts de la crise sanitaire et économique liée au COVID19, en mettant en avant des « succès » tels que le certificat numérique européen, les achats de vaccins pour tous les Européens, la coopération  internationale contre la pandémie et le plan en faveur de la relance. Elle a aussi souligné l’importance de travailler à bâtir une Europe plus résiliente et a mentionné les grandes priorités de son mandat : le Pacte vert (avec un budget supplémentaire de 4 milliards d’euros jusqu'à 2027 en faveur du climat) et la transition numérique (avec une nouvelle loi européenne sur les semi-conducteurs pour contribuer à atteindre la souverainté technologique européenne). Elle a par ailleurs précisé que dans cette nouvelle année au cours de laquelle la Commission entamerait la seconde moitié de son mandat, les efforts redoubleraient sur la poursuite des travaux sur les propositions législatives présentées dans le cadre des six priorités 2019-2024.

Parmi les initiatives que la Commission souhaite entreprendre cette année figurent, notamment, la poursuite des efforts de vaccination en Europe et dans le monde (avec 200 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le COVID-19 aux pays à faibles revenus d’ici mi-2022), la préparation d’une réglementation contre les violences faites aux femmes d’ici à la fin 2021 mais aussi des actions en faveur de la jeunesse, cette dernière ayant occupé une place importante dans le discours de la présidente : « Notre Union sera plus forte si elle ressemble davantage à la prochaine génération: réfléchie, déterminée et bienveillante. Ancrée dans des valeurs et audacieuse dans l’action » a-t-elle ainsi déclaré, en annonçant le lancement d’un nouveau programme, ALMA, offrant aux jeunes la possibilité d’une expérience professionnelle temporaire dans un autre État membre et son souhait de faire de 2022 l’année européenne de la jeunesse. Sur le terrain de la défense, la Présidente de l’Exécutif européen a indiqué son souhait de passer à la vitesse supérieure, notamment en matière de cybersécurité, et annoncé la tenue d’un sommet européen en 2022, à Toulouse, dans le cadre de la future Présidence française de l’Union européenne. Elle a aussi rappelé les ambitions de l’Union européenne en matière de politique sociale et d’action à l’échelle mondiale. Enfin, elle a insisté à plusieurs reprises sur l’importance de la fidélité aux valeurs européennes.