Actualités

L’AVENIR DES FINANCES DE L’UNION AU CŒUR DE L’ACTUALITÉ

Publié le Mercredi 28 février 2018

Les États-membres se montrent plutôt favorables à une hausse du budget de l’Union européenne pour l’après 2020.

Avenir des finances de l'Union

Réunis le 23 février à Bruxelles lors d’un sommet informel dédié à l’avenir institutionnel et budgétaire de l’Union, les États-membres se sont dans leur majorité montrés favorables à une augmentation du cadre financier pluriannuel (CFP) post 2020. Cette hausse du budget de l’Union permettrait de résoudre en partie la difficile équation budgétaire liée au retrait du Royaume-Uni de l'UE, et l’arbitrage entre les nouvelles priorités politiques et la poursuite de celles dites « traditionnelles ». A ce titre, un consensus semble se dégager autour d’un renforcement des thématiques défense, migration et sécurité ainsi que d’’une augmentation du budget pour les programmes ERASMUS + (mobilité) et le successeur d’HORIZON 2020 (recherche et innovation).

Le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a aussi déclaré qu’il serait par ailleurs nécessaire de réduire les dépenses dans le domaine de l’agriculture et de la politique de cohésion, qui représentent actuellement près de 70% du budget.

Reste à savoir si les États membres parviendront à trouver un accord politique sur le budget européen d’ici la fin 2018, pour permettre de finaliser la procédure budgétaire avant les élections européennes prévues en mai 2019.

Le Parlement europén a pour sa part contribué au débat avec l’adoption du rapport sur le futur CFP en commission budgétaire le 22 février dans lequel les eurodéputés prônent la création de nouvellees ressources propres.

La prochaine étape d’importance sera la remise par la Commission européenne de sa proposition de Cadre financier pluriannuel, prévue le 2 mai 2018.