• Accueil
  • Actualités
  • RÉUNION À HAUT NIVEAU POUR DÉFENDRE L’AVENIR DE LA POLITIQUE DE COHÉSION
Actualités

RÉUNION À HAUT NIVEAU POUR DÉFENDRE L’AVENIR DE LA POLITIQUE DE COHÉSION

Publié le Jeudi 29 mars 2018

L’Eurorégion-Alpes-Méditerranée a rencontré des représentants de haut niveau de la Commission européenne et du Comité des Régions pour faire entendre sa voix sur l’avenir du budget européen.

Commission Oettinger Y.NEUDER

Yannick Neuder, Vice-Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Délégué à l’Enseignement Supérieur, à la Recherche, à l’Innovation et aux Fonds européens a plaidé aux côtés des autres représentants politiques de l’Eurorégion Alpes-Méditerranée (Renaud Muselier, Président de la Région PACA, Laurent Vierin, Président de la Région Vallée d’Aoste et Giuseppina De Santis, ministre régionale du Développement Economique de la Région Piémont) pour une politique de cohésion forte et ambitieuse pour l’après 2020, qui couvre l’ensemble des régions européennes et s’appuie dans son déploiement sur le potentiel des territoires les plus développés.

Ensemble, ils ont aussi appelé à une mise en œuvre simplifiée et décentralisée des financements et attiré l’attention sur les spécificités infrarégionales des zones de montagne et sur l’importance de la coopération territoriale européenne. Le commissaire européen au Budget, Günther Oettinger, a de son côté souligné qu’il souhaitait que toutes les régions d’Europe continuent à bénéficier des financements de la politique de cohésion, même si une baisse du budget global paraît inévitable au vue du Brexit et a insisté sur l’importance de définir des modalités de mise en œuvre considérablement simplifiées. Il a également appelé les représentants politiques des Régions présentes à mobiliser leur gouvernement respectif en France et en Italie en faveur d’une augmentation de leur contribution au budget européen et d’un vote au Conseil européen avant les élections européennes de 2019.

Enfin, dans le cadre de la Commission Europe de Régions de France qui se tenait le même jour à Bruxelles le Vice-Président Yannick Neuder a proposé à la commissaire européenne à la Politique régionale, Corina Cretu de mesurer les résultats de la politique de cohésion à l’aune d’indicateurs de succès.