• Accueil
  • Appel projet
  • PROGRAMMES ERASMUS+
Appel à projets en cours

PROGRAMMES ERASMUS+

Publié le Jeudi 12 avril 2018

Soutien à la réforme des politiques

Inclusion sociale et valeurs communes : contribution dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la jeunesse


Date limite : 22 mai 2018, 13h00 (heure de Bruxelles)

Référence : EACEA/10/2018

Objectifs :
L’Union européenne soutient les Etats membres dans le développement de sociétés portées sur l’inclusion et la cohésion sociale. Permettant de promouvoir des valeurs communes et de prévenir les inégalités et l’exclusion, les politiques de l’éducation, de la formation et de la jeunesse sont au cœur de la stratégie de l’UE. À cet effet, le socle européen des droits sociaux adopté en 2017 soutient le « droit à une éducation inclusive et de qualité, à la formation et à l’apprentissage tout au long de la vie […]», et la déclaration de Paris de 2015 promeut l’éducation à la citoyenneté et aux valeurs communes, la tolérance et la non-discrimination.

S’inscrivant dans le cadre du programme Erasmus +, cet appel à propositions vise à soutenir des projets de coopération transnationale dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, permettant d’assurer une éducation de qualité pour tous les citoyens européens et de promouvoir des valeurs communes.

Deux lots sont compris dans cet appel : le premier concerne l’éducation et la formation (lot1) tandis que le second concerne la jeunesse (lot2).

Chaque projet soumis doit répondre à un objectif général et à l’un des objectifs spécifiques, propres à chacun des lots 1 et 2.

Objectifs généraux :
Les candidatures soumises pour l’un et l’autre lot ont pour objet de :

- diffuser et/ou multiplier les bonnes pratiques favorisant des environnements éducatifs/pour la jeunesse inclusifs et/ou la défense de valeurs communes, au niveau local en particulier.;
OU
- développer et mettre en œuvre des méthodes et pratiques innovantes afin de favoriser des environnements éducatifs/pour la jeunesse inclusifs et de défendre des valeurs communes dans des contextes spécifiques.

Il est préférable que les projets relevant des deux lots impliquent des modèles de rôles (représentants de la société civile et personnalités dont le comportement peut inspirer les jeunes), ainsi que des activités liées à l’Année européenne du patrimoine culturel 2018, le cas échéant.
 

Objectifs spécifiques :

Lot 1 : Education et formation

  • améliorer l’acquisition de compétences sociales et civiques, et encourager la connaissance, la compréhension et l’appropriation de valeurs communes et des droits fondamentaux
  • promouvoir l’éducation et la formation inclusives et favoriser l’éducation des apprenants défavorisés, notamment en accompagnant les enseignants, les éducateurs et les responsables d’établissements éducatifs dans la gestion de la diversité et le renforcement de la mixité socio-économique dans l’environnement d’apprentissage,
  • améliorer l’esprit critique et la connaissance des médias chez les apprenants, les parents et le personnel éducatif,
  • soutenir l’insertion des migrants nouvellement arrivés dans un système éducatif de bonne qualité, y compris par une évaluation des connaissances et une validation des acquis de l’apprentissage antérieur,
  • encourager les aptitudes et les compétences numériques des groupes exclus de la technologie numérique (notamment les personnes âgées, les migrants et les jeunes issus de milieux défavorisés), en créant des partenariats entre les écoles, les entreprises et le secteur non formel, y compris les bibliothèques publiques,
  • défendre les valeurs européennes, le patrimoine culturel et les compétences liées à ce patrimoine, l’histoire commune, le dialogue interculturel et l’inclusion sociale grâce à l’éducation, à l’enseignement non formel et à l’apprentissage tout au long de la vie, conformément aux objectifs de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018.

Lot 2 : Jeunesse

  • promouvoir la participation civique des jeunes en développant le rôle du bénévolat pour l’inclusion sociale,
  • prévenir la marginalisation et la radicalisation à l’origine de l’extrémisme violent des jeunes

Eligibilité :
Les porteurs de projets doivent être :

  • des organisations publiques ou privées, actives dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse ou dans d’autres secteurs socio-économiques ou
  • des organisations menant des activités intersectorielles (organisations culturelles, sportives, issues de la société civile, chambre de commerce, centres d’orientation, organisations commerciales etc.)

Seules les entités juridiques établies dans les pays du programme sont éligibles ( Etats membres de l’UE,les pays de l’AELE/EEE et, pays candidats à l’adhésion à l’UE (Turquie et ancienne République yougoslave de Macédoine).

Pour ce présent appel, le partenariat doit être composé au minimum de quatre organisations éligibles provenant de quatre pays participant au programme.

Pour être éligibles, les actions doivent se dérouler dans les pays du programme. Les activités doivent débuter le 31 décembre 2018, le 15 ou le 31 janvier 2019.

La durée du projet doit être de 24 ou 36 mois.

Budget :
Le budget total disponible de cet appel s’élève à 14 000 000 €. La répartition est la suivante :

  • Lot 1, Education et formation : 12 000 000 €
  • Lot 2, Jeunesse : 2 000 000 €

Le pourcentage maximal de cofinancement de l’UE s’élève à 80 % du total des coûts des projets admissibles.

La subvention maximale par projet s’élève à 500 000 €.

Pour plus d’informations, consultez les sites :