• Accueil
  • Appel projet
  • Soutien aux projets de coopération européenne 2022
Appel à projets en cours

Soutien aux projets de coopération européenne 2022

Publié le
-
Mis à jour le Vendredi 20 janvier 2023

Soutien aux projets de coopération européenne 2022

Programme : Europe Créative Culture

Date limite : 23/02/2023

Références : CREA-CULT-2023-COOP


Objectifs :

L’appel 2023 "projets de coopération européenne" du sous-programme Culture du programme Europe créative 2021-2027 soutiendra une grande variété de projets collaboratifs de dimension européenne impliquant les acteurs des secteurs culturels et créatifs. Il vise à renforcer la création transnationale, à encourager la circulation des œuvres culturelles, la mobilité des acteurs culturels et créatifs, le développement de l’audience et à stimuler l’innovation. 

Les projets devront prendre en compte les enjeux transversaux du sous-programme culture : l’inclusion sociale, la réduction de l’impact environnemental et l’égalité de genres. Ils devront également contribuer à la mise en œuvre des nouvelles initiatives de l’Union telles que le Nouveau Bauhaus européen.

Enfin, les conséquences de la guerre en Ukraine sur la population et les secteurs culturels et créatifs de ce pays devront également être prises en compte autant que possible.

Acteurs éligibles :

Il peut s’agir de toute personne morale (publique ou privée) établie dans les pays participant au programme (27 Etats membres et Etats associés) de tous les secteurs culturels et créatifs sauf l’audiovisuel. 

Taille des projets / partenariat :

L’envergure du projet est liée à la dimension du partenariat :

  • Pour les projets à petite échelle, le consortium doit être composé au maximum de 3 entités de 3 pays différents, 
  • Pour les projets à moyenne échelle, le consortium doit être composé d’au moins 5 entités de 5 pays éligibles différents,
  • Pour les projets à grande échelle, le consortium doit être composé d’au moins 10 entités de 10 pays éligibles différents.

Durée des projets :

Les projets sont prévus pour une durée de 48 mois, extensible en cas de justification par les entités participantes (pas de durée minimale).

Projets éligibles :

Les projets devront répondre à l’un des 2 objectifs suivants :

- Projets répondant à l’objectif de création et de circulation transnationale : projets nécessitant des coopérations entre acteurs de différents Etats membres pour des raisons artistiques et financières. Les projets impliquant des co-productions artistiques, des mutualisations de ressources et la distribution transnationale de contenus artistiques seront particulièrement valorisés. Ils devront, par ailleurs, prendre en compte les défis sanitaires et environnementaux en privilégiant, le cas échéant, des modes de communication digitaux.

- Projets répondant à l’objectif d’innovation : il s’agit d’améliorer la capacité des secteurs européens de la culture et de la création artistique à faire émerger des talents, à prospérer et générer des emplois et de la croissance. Cet objectif s’inscrit dans un cadre plus global de relance économique et de création d’emplois à l’échelle de l’UE. L'innovation est ici entendue au sens large et ne doit pas forcément être de nature technologique. Il peut s’agir par exemple de projets permettant l’expérimentation de nouvelles pratiques ou encore l’échange de bonnes pratiques entre régions européennes ou secteurs plus avancés vers d'autres régions en Europe ou d'autres disciplines. 

Il est obligatoire de choisir entre l’un de ces deux objectifs y compris si le projet répond potentiellement aux deux. 

Les projets doivent en outre répondre à au moins une (et au maximum deux) des priorités suivantes :

- Audience (projets permettant d’accroître l’accès et la participation à la culture), 
- Inclusion sociale (projets promouvant l’inclusion des personnes handicapées, des minorités dans la culture, des groupes socialement marginalisés et le dialogue interculturel),
- Durabilité (projets contribuant aux objectifs du Green Deal et du Nouveau Bauhaus européen),
- Nouvelles technologies (projets accélérant la transition numérique dans les secteurs culturels et créatifs),
- Dimension internationale (projets renforçant la capacité d’ouverture des secteurs culturels et créatifs à l’international).

En plus de ces priorités, des priorités sectorielles spécifiques ont été définies pour les secteurs suivants : le patrimoine culturel, la musique, le livre et l’édition, l’architecture, la mode et le design et le tourisme culturel durable. Pour l’année 2023, il s’agit :

- Du renforcement des capacités et de la formation spécifiques à ces secteurs : l’objectif est de favoriser les talents et de renforcer les capacités entrepreneuriales et de développement professionnel de ces artistes et professionnels pour s’adapter aux nouveaux contextes et business modèles. Un accent particulier sera mis sur l’acquisition de compétences et de connaissances dans les domaines suivants : entrepreneuriat et développement professionnel, digitalisation, verdissement de la chaîne de valeur et modèles commerciaux durables.

Enfin devront être prises en compte dans le design des projets les priorités transversales que sont l’inclusion, la diversité et l’égalité des sexes, l’environnement et la lutte contre le changement climatique. 

Budget :

Le budget total disponible pour cet appel à propositions est de 60 076 809 euros.

  • Pour les projets de petite envergure, le budget est de 21 026 883 euros et le montant maximal de la subvention est de 200 000 euros par projet, pour un taux de financement maximum de 80%,
  • Pour les projets de moyenne envergure, le budget est de 21 026 883 euros, le montant maximal de la subvention sera de 1 000 000 d’euros par projet pour un taux de financement maximum de 70%,
  • Pour les projets de grande envergure, le budget est de 18 023 043 euros, le montant maximal de la subvention de l'UE sera de 2 000 000 euros par projet pour un taux de financement maximum de 60%.