• Accueil
  • Actualités
  • 51 nouveaux projets soutenus par le FEDER et le FSE en Auvergne-Rhône-Alpes
Actualités

51 nouveaux projets soutenus par le FEDER et le FSE en Auvergne-Rhône-Alpes

Publié le : Jeudi 7 janvier 2021

Du 4 au 18 décembre 2021, les membres des comités de programmation des fonds européens FEDER/FSE pour les territoires d’Auvergne et de Rhône-Alpes ont été consultés par voie dématérialisée sur l’ensemble des projets présélectionnés au titre des programmes opérationnels.

Ces instances ont donné un avis favorable à 51 nouveaux projets pour un montant de 16,4 M € de crédits européens (15,3 M€ de FEDER et 1,1 M€ de FSE). Parmi les projets programmés :

 

Recherche et Innovation

  • Le projet de « surveillance du coronavirus SARS-CoV-2 et des virus entériques dans les collectivités urbaines par l'analyse des eaux usées dans les stations d'épuration en Auvergne (STEP) » porté par l’Université Clermont Auvergne (63) : 445 633 € de subvention FEDER.
    Le but de ce projet de recherche est de suivre la circulation communautaire du SARS-CoV-2 et d'autres virus épidémiques par l'analyse prospective des eaux usées de stations d'épuration en Auvergne pour informer les acteurs régionaux. L'analyse microbiologique des eaux usées peut jouer un rôle stratégique dans la surveillance prospective et régulière du territoire pour répondre à la crise sanitaire liée à l'épidémie de COVID-19 et à d'autres virus.
Image du COVID-19
© Maya Peters Kostman - SARS-CoV-2 virus anatomy
  • Le projet « Laboratoire d'excellence Batteries Li-Ion » porté par ARKEMA (69) : 1 475 000 € de subvention FEDER.
    Ce projet a pour objectif la création et l'aménagement au sein du Centre de Recherche Rhône-Alpes d'Arkema d'un laboratoire d'Excellence dans le domaine des batteries Lithium Ion (Li-Ion). Ce laboratoire s'inscrit dans une démarche régionale de recherche et de développement de solutions innovantes sur les nouvelles générations de batteries en particulier dans le domaine de la mobilité.

Transition énergétique

  • Le projet de « Construction d'une unité de méthanisation territoriale » porté par la Centrale Biogaz du Parc de l'Aize (63) : 500 000 € de subvention FEDER.
    L'objectif de cette unité de méthanisation est de produire du gaz renouvelable localement avec une faible empreinte carbone et de l'injecter dans le réseau de gaz naturel à proximité, en substitution du gaz naturel fossile importé.
  • Le projet de « construction BEPOS de la piscine Champaret à Bourgoin-Jallieu » porté par la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère (CAPI - 38) : 499 950€ de subvention FEDER.
    Ce projet de construction, à énergie positive, intègre les dernières technologies d’amélioration de la performance énergétique des piscines et utilise des énergies renouvelables et de récupération. Il s’agit donc d’une opération innovante au niveau thermique car elle permet de préfigurer le label BEPOS piscine.
Dessin piscine de Champaret à Bourgoin-Jallieu
© Capi - Perspective depuis le parvis d'entrée

Développement numérique

  • Le projet « La fibre pour tous » porté par le SYNDICAT ADN (07-26) : 8 000 000 € de subvention FEDER.
    L'opération vise à construire le réseau fibre optique très haut débit nécessaire pour desservir les entreprises et sites publics des départements de l'Ardèche et de la Drôme dans le cadre du Réseau d'Initiative Publique Très Haut Débit porté par le Syndicat Mixte Ardèche Drôme Numérique. L'opération s'inscrit dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, du Schéma Directeur Territorial d'Aménagement Numérique (SDTAN) et du Contrat de Plan État-Région 2015-2020.
    Une enveloppe de 8M d’€ a été réservée, au début de la programmation, pour chaque projet de Réseau d'Initiative Publique départemental de Rhône-Alpes.

Emploi durable et formation

  • Le projet « Sensibilisation, accueil et accompagnement des jeunes vers la création/reprise d’activité » porté par Auvergne Rhône-Alpes Orientation (63) : 71 768 € de subvention FSE.
    Ce projet permettra à Auvergne Rhône-Alpes Orientation d’accompagner environ 150 porteurs de projets de création d’activité, en leur proposant, à travers l’ensemble de ses services, un soutien technique et un accompagnement personnalisé tout au long du processus de développement de l’activité (accueil, aiguillage, formation, accompagnement, lancement et suivi).