• Accueil
  • Prévenir le risque d’inondation du Rhône et de la Saône

Prévenir le risque d’inondation du Rhône et de la Saône

Quand le Rhône et la Saône quittent leurs lits, ni l’un, ni l’autre ne se soucient des frontières. Les inondations entrainent des dommages et des pertes financières conséquentes et particulièrement longues pour la Saône (environ 1 milliard d’euros de dégâts pour la crue de décembre 2003 sur l’aval du Rhône, environ 300 M€ estimés pour la crue de la Saône de mars 2001).

Des maisons et des champs inondés sur la Saône @ EPTB Saône Doubs
Des maisons et des champs inondés sur la Saône @ EPTB Saône Doubs

Le secteur agricole est en particulier le premier et le plus fréquemment concerné. Maintenir une activité agricole dans les zones inondables est primordial afin de préserver les champs d’expansion des crues, ces espaces indispensables au passage de l’eau.

Le POI Rhône-Saône soutient les mesures de réduction de vulnérabilité aux inondations, qu’elles soient de nature organisationnelle (plan de continuité de l’activité…) ou technique (travaux de réduction de vulnérabilité).

Il contribue à financer des diagnostics de vulnérabilité territoriale, impliquant en amont les acteurs de l’eau et de l’aménagement. À l’échelle d’un territoire, ils permettent d’évaluer les risques auxquels sont exposés les exploitations agricoles, les zones habitées et les entreprises, et d’agir en conséquence pour limiter les dommages. 

Après une inondation, le délai de retour à la normale a de multiples conséquences humaines et économiques. L’interruption des réseaux et des services publics aggrave la crise. Ces risques peuvent être étudiés en amont. C’est pourquoi le POI Rhône-Saône travaille à sensibiliser les gestionnaires pour qu’ils soient mieux préparés.


MOBILISER ET SENSIBILISER

La connaissance du risque d’inondation est la base de la prévention car les effets du changement climatique peuvent faire évoluer ces risques. De plus, on observe que la mémoire des inondations s’estompe au fil des ans, les populations riveraines perdant la conscience de ce risque.

La mémoire des riverains ne doit pas s’effacer, c’est pourquoi le POI Rhône-Saône interpelle les populations avec des projets de sensibilisation innovants. Les nouvelles technologies (ex : la réalité augmentée ou la géovisualisation 3D) permettent une meilleure connaissance du milieu et un meilleur accès à l’information.


Les actions soutenues :